Barcelone renoue avec la croissance

2014 sera l’année de Barcelone, avec un retour à la croissance, et de belles promesses économiques. Signes avant coureurs, l’annonce de la tenue de pas moins de 70 salons professionnels dans la ville catalane pour cette nouvelle année. En effet, il s’agit de 70 grands salons, parallèlement à un ensemble d’événements professionnels privés. Parmi les rendez-vous phare, le Mobile World Congress, qui attirera dans la capitale catalane l’élite planétaire de la téléphonie mobile, se déroulera du 25 au 28 février. Le congrès européen de la pharmacie et des spécialités pharmaceutiques et parapharmaceutiques Infarma est attendu à compter du 5 mars, quelques jours avant E-Show, congrès et exposition international du E-commerce, de la publicité numérique, du hosting, du cloud et des réseaux, à partir du 13 mars. D’autres forums spécialisés sont annoncés, comme Cosmobelleza, salon international de l’esthétique et de la coiffure, Futura, penché sur les masters universitaires, Tissue World, salon du textile nouveau venu à Barcelone, ou encore le Salon du Tourisme, celui des villes intelligentes Smart City, des véhicules électriques et l’étonnant SeeFood, qui réunira les professionnels mondiaux de la cuisine des produits de la mer. Parmi ses rendez-vous grand public, la Foire de Barcelone propose dès le 26 janvier le salon Expohogar, consacré aux arts de la maison, le salon « Bébés et Mamàs », à partir du 6 avril, ou le Salon du manga, référence du genre en Europe, qui ouvrira ses portes le 31 octobre. Le salon de la Bande-dessinée Fira Còmic est programmé à partir du 11 avril, puis Sonimag, point de chute des nouvelles technologies de l’image et du multimédia, s’installera le 17 avril.

Autre signe des temps et de la reprise, le milliardaire américain Bill Gates investit dans le BTP à Barcelone. En toute discrétion, le magnat de l’industrie informatique Bill Gates acquis 6% du capital du géant du BTP catalan Fomento de Construcciones y Contratas (FCC), dont le siège est situé à Barcelone. Fin octobre 2013, le philanthrope milliardaire américain, cofondateur de Microsoft en 1975, a investi 113,5 millions d’euros dans cette entreprise qui ignore la crise, dont il est devenu immédiatement le deuxième actionnaire en importance.

Comments are closed.